Recherche des annonces

Recherche des articles

Investissements directs marocains à l’étranger : Baisse de 45,6 % du flux net en 2020

-26/07/2021-

La ventilation des flux nets des investissements directs marocains à l’étranger au niveau régional fait ressortir une prédominance de l’Afrique. Avec une part de 67,6%, le continent constitue la principale destination des IDME en 2020. Cette part s’inscrit en constante amélioration comparé à 2019 (63,2%) et 2018 (49,4%).

Les investissements directs marocains à l’étranger ont connu une forte régression en 2020. Ils se sont en effet contractés de 29,3% par rapport à 2019 perdant ainsi 3,2 milliards de dirhams de leur valeur. Ainsi, ces investissements ont basculé en une année de 11 milliards de dirhams à 7,8 milliards de dirhams en 2020. C’est ce que l’on peut relever du rapport 2020 de l’Office des changes portant sur la balance des paiements et position extérieure globale du Maroc. Les cessions se sont pour leur part inscrits en hausse se consolidant ainsi de 700 millions de dirhams (+29,3%). Leur valeur s’est ainsi établie à 3,1 milliards de dirhams contre 2,4 milliards de dirhams en 2019. A cet effet, le flux net des investissements directs marocains à l’étranger ressort en baisse de 45,6% en 2020. Ce flux net des investissements marocains à l’étranger est composé à hauteur de 55,4 % des titres de participation. Ils demeurent, en effet, la principale composante de ce flux et ce en dépit de la baisse constatée à fin 2020. L’Office des changes relève dans son rapport une contraction de 66,2% des titres de participation en 2020 revenant ainsi à 2,6 milliards de dirhams contre 7,6 milliards de dirhams en 2019. «A l’opposé, les bénéfices réinvestis ont plus que quadruplé passant de 300 millions DH en 2019 à 1,3 milliard DH en 2020. Ils représentent 28,5 % du flux net total des investissements directs marocains à l’étranger», relève-t-on de l’Office des changes.

En termes de flux, les activités financières et assurances restent le principal secteur de destination des investissements directs marocains à l’étranger. On note dans ce sens un flux net de 2,7 milliards de dirhams en 2020 contre 3,8 milliards de dirhams une année auparavant. Les industries extractives arrivent en deuxième position. Leur flux net s’est inscrit en amélioration par rapport à l’année 2019. Il s’est ainsi situé autour de 1,4 milliard de dirhams contre 500 millions de dirhams une année auparavant. Le secteur du commerce, réparation d’automobiles et de motocycles a capté pour sa part un flux de l’ordre de 600 millions de dirhams, en retrait par rapport au flux enregistré une année auparavant (900 millions de dirhams). Les activités immobilières ont réalisé pour leur par un flux de 209 millions de dirhams contre 111 millions de dirhams une année auparavant.
S’agissant des destinations des investissements directs marocains à l’étranger, l’Office des changes énumère dans son rapport cinq pays représentant 72,3% du total du flux net réalisé en 2020. Citons en premier les Emirats Arabes Unis. Le flux des investissements réalisés à ce niveau s’est élevé en 2020 à 1,3 milliard de dirhams contre 1,06 milliard de dirhams en 2019. La Côte d’Ivoire arrive en deuxième rang avec un flux de 900 millions de dirhams contre un flux de 500 millions de dirhams réalisé au Cameroun et 400 millions de dirhams atteints respectivement au Luxembourg et au Gabon. La ventilation des flux nets des investissements directs marocains à l’étranger au niveau régional fait ressortir une prédominance de l’Afrique. Avec une part de 67,6%, le continent constitue la principale destination des investissements directs marocains à l’étranger en 2020. Cette part s’inscrit en constante amélioration comparé à 2019 (63,2%) et 2018 (49,4%).

Les stocks se consolident de 3,6 MMDH

En évaluant la position extérieure globale du Maroc en 2020, l’Office des changes relève un stock en hausse des investissements directs marocains à l’étranger. L’augmentation est ainsi estimée à 5,8%, soit un additionnel de 3,6 milliards de dirhams en glissement annuel. A cet effet, le stock des investissements directs marocains à l’étranger a atteint à fin 2020 les 65,4 milliards de dirhams contre 61,8 milliards de dirhams une année auparavant. Couvrant 91,4% des investissements directs marocains étrangers, les titres de participation et parts de fonds communs de placement ont frôlé les 60 milliards de dirhams contre 57 milliards de dirhams une année plus tôt marquant ainsi une hausse de 2,9 milliards de dirhams. Les instruments de dette se sont élevés à 5,6 milliards de dirhams captant une part de 8,6%.

Source: https://aujourdhui.ma/economie/investissements-directs-marocains-a-letranger-baisse-de-456-du-flux-net-en-2020

 

Ce service est fourni par Direct Veille

Si vous avez besoin d'une veille média sur mesure Cliquez-içi

Recherche des événements

Contactez-nous

17 place Pasteur Résidence Pasteur Build 2° étage Appartement 2 Maârif 20360 Casablanca Maroc

  • dummy+ (212) - 522 22 85 27

  • dummy+ (212) - 522 22 85 26

  • dummy contact@directbusiness.ma

Newsletter

Entrez votre email et nous vous enverrons plus d'informations

Recherche